Une nouvelle dynamique pour le commerce stéphanois

Une nouvelle dynamique pour le commerce stéphanois

La Ville de Saint-Étienne a annoncé mardi 27 mars de nouvelles mesures pour renforcer l'attractivité commerciale.

La bonne nouvelle était tombée il y a quelques semaines : les données communiquées par la Chambre de commerce et d'industrie Lyon Métropole/Saint-Étienne/Roanne ont fait  apparaître un solde positif d'ouverture de commerces à Saint-Étienne. Ainsi, sur les deux dernières années, 151 magasins supplémentaires ont ouvert leurs portes dans notre ville. Pour accompagner et amplifier cette nouvelle dynamique, la Ville de Saint-Étienne lance, en concertation avec les associations de commerçants, un plan d'actions décliné en 7 grandes mesures. 
 
 

Une priorité du mandat

Pour le maire de Saint-Étienne, Gaël Perdriau, « l'attractivité commerciale en centre-ville comme dans les quartiers fait partie des priorités de notre plan de mandat. Nous mettons tout  en œuvre pour réussir et cela implique un engagement total de toute l'équipe municipale dans l'accompagnement du commerce mais aussi en matière d'aménagement urbain, de propreté, de tranquillité publique, de stationnement, de circulation ou d'animation de la ville. Et cela porte ses fruits avec ces sept premières mesures concrètes qui sont une première étape de l'action en profondeur que nous avons engagée ». 
 

7 mesures concrètes

1/ La fusion des associations de commerçants en Sainté Shopping 
Les deux principales associations de commerçants, Sainté Centre-Ville et la Fascaps (Fédération Stéphanoise d'Associations de Commerçants) vont fusionner pour créer une seule association appelée Sainté Shopping. Objectif : rassembler l'ensemble des commerçants de la ville (4 000) sur tout le territoire. 
 
2/ Une meilleure maîtrise du foncier commercial 
La Ville s’engage à davantage maîtriser la nature des commerces ouvrant à Saint-Étienne.  Concrètement, elle définira un périmètre stratégique dans lequel elle pourra intervenir pour empêcher l'ouverture de tel ou tel commerce si ce dernier n'est pas en phase avec le projet porté par l'équipe municipale.
 
3/ Terrasses chauffées : un vrai plus pour les restaurateurs et cafetiers 
Une nouvelle initiative a été lancée : l’installation, pour ceux qui le souhaitent, de terrasses chauffées pour les prochaines périodes hivernales. L'installation sera soumise à une autorisation administrative. À noter que les terrasses peuvent être installées toute l'année en fonction des conditions météorologiques. 
 
4/ Des marchés de plein air plus qualitatifs et mieux organisés 
La Ville a établi un nouveau règlement visant à dynamiser encore plus nos 30 marchés : animations toute l'année avec notamment la fête internationale des marché en mai place Jacquard, mise en place d'un conseil Consultatif des Foires et Marchés.
 
5/ Un espace en centre-ville dédié au commerce
Il se situera au 17 rue du Président Wilson. Cet espace sera conçu comme une vitrine du commerce et du développement stéphanois et proposera des contenus pour les commerçants, les habitants et les porteurs de projet. Il permettra d'accueillir beaucoup plus facilement tous les porteurs de projets, les représentants des grandes enseignes nationales ou internationales. 
 
6/ 3 conventions pour une parfaite complémentarité 
La Ville de Saint-Étienne a souhaité mettre en place des conventions de partenariat pour  développer des outils tels que des cartes de fidélité ou d'autres initiatives innovantes répondant aux nouvelles attentes des consommateurs. 
 
7/ Présence renforcée sur les salons et campagne de promotion du commerce stéphanois
Il s'agit essentiellement d'un « marketing direct » qui se concrétise par une présence importante sur les prochains grands événements (le Salon de la Franchise à Paris fin mars ; le Forum de la Franchise à Lyon en octobre prochain, ou encore le SIEC les 6 et 7 juin).