Vote positif de l'Assemblée nationale pour permettre à Saint-Étienne et son agglomération d'obtenir le statut de Métropole

Le 15-12-2016

Pour Gaël Perdriau, c'est une victoire pour notre territoire, l'aboutissement d'un travail engagé dès le printemps 2014.

"Nous venons de vivre ce matin un moment capital pour le développement et le devenir de notre territoire.

En effet, l'Assemblée nationale vient de voter, en séance publique, l'article 41 du projet de loi relatif au statut de Paris et sur l'aménagement métropolitain, qui permet à Saint-Étienne et à son agglomération d'obtenir le statut de Métropole.

Je me réjouis de cette belle victoire pour notre territoire et l'ensemble de ses habitants.

Je tiens à remercier tous ceux qui m'ont accompagné, notamment mes collègues maires qui m'ont accordé leur confiance  pour que ce projet puisse aboutir, d'abord en soutenant le passage en communauté urbaine, puis aujourd'hui en Métropole, ainsi que les fonctionnaires qui se sont fortement impliqués.

C'est le résultat d'un travail de longue haleine que j'ai engagé dès le printemps 2014 et que nous avons mené sans relâche, durant plus de deux ans :

  • En allant à la rencontre  des conseillers municipaux des 45 communes de la communauté d'agglomération Saint-Étienne Métropole, afin de faire partager cette ambition que je souhaitais porter pour notre territoire,

  • En présentant notre projet à toutes les intercommunalités proches

  • En allant dans les ministères qui suivaient ce projet de loi pour rencontrer à plusieurs reprises, les ministres concernés, d'abord André Vallini, puis Jean-Michel Baylet, sans oublier Manuel valls, alors 1er ministre, afin de les conforter dans leur choix politique de la légitimité de notre candidature qui reposait sur des choix objectifs.

  • En conviant l'ensemble des parlementaires ligériens, afin que nous puissions compter sur leur soutien respectif, au Sénat comme à l'Assemblée nationale.

  • En étant auditionné par les rapporteurs des commissions des lois au Sénat et à l'Assemblée nationale, afin de rappeler les atouts et  les enjeux pour notre territoire, de ce passage en Métropole,

  • En travaillant d'ores-et-déjà avec le président du département de la Loire, Bernard Bonne, sur les transferts de compétences dus à cette modification de statut du département vers notre agglomération.

Je suis persuadé, et c'est la raison pour laquelle j'ai agi sans relâche et avec détermination, qu'en devenant la 15ème  Métropole française sur 22 créées,  nous allons avoir davantage de capacités d'action et de force pour nous affirmer tant au niveau national qu'à l'échelle européenne.

Ce nouveau statut favorisera un développement harmonieux de notre agglomération dans des domaines tels que l'économie, les infrastructures, la santé publique, l'enseignement supérieur ou encore l'aménagement du territoire, tout le territoire, qu'il soit en zones urbaine, rurale ou péri-urbaine, au bénéfice de l'intérêt général, des habitants et des acteurs du monde économique."

Gaël Perdriau
Maire de Saint-Etienne
Président de Saint-Etienne Métropole

* La procédure d'urgence étant engagée par le gouvernement, le projet de loi va maintenant se retrouver, devant une commission mixte paritaire composée de sénateurs et de députés, puis dans la foulée en 2ème lecture, pour un vote, au Sénat et enfin très rapidement là aussi,avant les fêtes de fin d'année, à l'Assemblée nationale , qui aura alors le dernier mot pour un ultime vote.