Banc d'essai : 3 appels à projets pour participer à la Biennale Internationale Design Saint-Étienne 2019

 

Pour la Biennale 2019, Saint-Étienne Métropole, la Ville de Saint-Étienne, l’Etablissement Public d’Aménagement de Saint-Etienne et la Cité du design proposent 3 appels à projets afin de donner plus d’opportunités aux industriels, éditeurs, architectes, artistes et designers français et étrangers de tester leur créativité durant le mois de la Biennale au cœur de la ville de Saint-Etienne.

L’objectif est d’expérimenter des objets urbains : service, information et affichage, signalétique urbaine, aménagement temporaire, terrasse de café, grande table de pique-nique, mobilier urbain, fixe ou mobile, objet connecté, plug-in, design graphique, design sonore, éclairage public, mise en scène urbaine, microarchitecture,...

 

Les 3 appels à projets

  • Appel à projet n°1 à destination des entreprises et éditeurs de mobilier urbain.
    L’objectif de cet appel à projet est de répondre au besoin croissant de convivialité de nos places publiques. Les maraîchers, les cafés, les entreprises de restauration, les associations de quartier cherchent à investir ces espaces urbains de proximité à partager. Avec des espaces contraints, sur des terrasses entre voirie et places de parking, sur un trottoir large ou exigu, sur le parking un temps privatisé ou la place publique du quartier, comment créer un véritable espace de convivialité confortable, accessible, mobile, modulable et sécurisé, à l’abri du vent et de la pluie, de jour ou de nuit ?
    Les projets proposés seront des prototypes ou des nouveaux produits (micro-architecture, objet unique ou petite série) pas encore commercialisés ou commercialisés depuis moins de 2 ans.
  • Appel à projet n°2  à destination des concepteurs, designers, scénographes urbains…
    Le viaduc ferroviaire qui traverse Saint-Étienne forme une frontière structurelle qui délimite la fin du centre-ville et coupe l’hyper-centre du nouveau quartier créatif de la Manufacture. Pendant longtemps, de petits aménagements ont amplifié cette frontière en occupant ou bouchant l’accès aux arches. Les arches du viaduc Carnot offrent de précieux espaces en bordure du boulevard urbain. Les arches sont à explorer, des usages à imaginer. L’expression est libre pour ces petits salons urbains…
  • Appel à projets n°3 : objet TOTEM à destination des designers, artistes, entreprises.
    Cet appel à projet propose d’imaginer l’objet urbain emblématique de Saint-Étienne, ville créative de design. Cet “objet TOTEM” sera l’illustration de la créativité et de l’inventivité du territoire. Il devra être photogénique, numérique, lumineux, interactif, mobile, déclinable en différents formats, visible de nuit et mentionnant en toute lettre "Saint-Étienne". Il devra pouvoir être facilement déplaçable d’une place à l’autre selon les événements. Les questions de maintenance, d’entretien et des contraintes de mobilité devront être intégrées dès la définition du concept.

 

> Cliquez ici pour déposer votre candidature via le formulaire en ligne 
 

Date limite de candidature : mercredi 3 octobre 2018 (prolongement du délai pour des raisons techniques)

Contact : BANCDESSAI-BIENNALE2019@saint-etienne.fr

Banc d'essai "Confident pour confidences"
Banc d'essai 2017 "Confident pour confidences". Entreprise  : Sotralinox - Design espaces. Designers : Célia de la Fontaine & Alexandre Ciaux.

 

Les lieux à investir dans la ville

Les propositions sélectionnées par un jury d’experts seront installées sur les espaces stratégiques d’un parcours urbain au cœur de la ville. Les projets et les sites d’implantation seront sélectionnés en fonction de leur pertinence. Chaque candidat sélectionné aura accès à un rapport d’usage de son projet, réalisé par une équipe d’experts et de designers.

Les lieux 2019 à investir :

  • Parvis de la gare Châteaucreux
  • Place Fourneyron
  • Place Jean Moulin
  • Square Massenet et square Violette
  • Place Dorian
  • Place de l’Hôtel de Ville
  • Place Jean Jaurès
  • Viaducs et parvis de la gare de Carnot

L’implantation définitive de chaque projet sera arrêtée par les partenaires fin octobre. Elle sera fonction de la cohérence entre le projet, les objets proposés et les sites d’implantation pressentis.

 

Les éditions 2015 et 2017 plébiscitées

Plébiscité lors de ces précédentes éditions en  2015 et 2017, le dispositif Banc d’essai a permis au public de la Biennale de tester une quarantaine de nouveaux prototypes d’objets, mobiliers ou services urbains.  Les candidatures sont ouvertes pour l’édition 2019.

Le temps de la Biennale, l’espace public stéphanois devient ainsi un véritable "showroom" pour les entreprises et les concepteurs de mobilier urbain expérimental. Au-delà, l’ambition est de pérenniser la démarche afin que le design entre définitivement dans nos pratiques urbaines et quotidiennes.

Les projets proposés en 2015 et 2017 ont bénéficié de belles reconnaissance pour les candidats :

  • Plus d’une vingtaine de projets exposés ont trouvé leur place dans l’espace public stéphanois et la Région Auvergne - Rhône-Alpes.
  • De nombreux objets de bancs d’essai ont été exposés à Paris dans le cadre de "Jardins, Jardin" au Jardin des Tuileries et à la Paris Design Week.
  • Prix design Shenzhen 2015 : la designer Dorothée Noirbent a remporté le prix du mérite dans la catégorie professionnelle pour son projet "Cube Gigogne" situé place Chavanelle, réalisé avec l’entreprise Alsolu.
  • Prix label Observeur du design 2018 :  Mâtuvu, un projet de l’étudiante Jennifer Hardel (entreprise Rondino), a reçu le label Observeur du design 2018 de l’agence pour la promotion de la création industrielle. #obsdesign18
  • Des projets de designers ont intégré le catalogue d’entreprises : comme le banc "Banki" de Gharib M’ Zouri et "le Plus Petit Gradin du Monde", designer Jean Couvreur, édités par l'entreprise Tôlerie forézienne.

 Banc d'essai "Salon 21S" 
Banc d'essai 2015 "Salon 21S". Entreprise Tôlerie forézienne. Designer : Marc Aurel design urbain.

 

Documents

Actualités Liées

Articles Liés