Le déneigement, une priorité pour la ville de Saint-Étienne

Un dispositif efficace d’information des usagers

Pc neige : 04 77 48 62 70 (selon l’intensité des intempéries 1 à 8 opérateurs téléphoniques seront mobilisés. En cas d’influence téléphonique, une mise en attente peut être possible, nous vous remercions de votre compréhension).

Un système d'alerte neige
2 fois par jour, à 8h30 et 21h, les agents affectés au déneigement communiqueront sur le site de la ville les bulletins météo, les conditions de circulation, les voies en cours de déneigement, celles déneigées, ….

Les médias locaux
La ville de Saint-Etienne communique régulièrement aux médias locaux. Vous pourrez ainsi être également informée du déneigement et de son avancée.

Un plan d’intervention adapté

24 circuits routiers sectorisés

Niveau 1 : réseau structurant (229 km) qui comprennent les voies principales d'accès et sorties d'agglomération, les voies de liaison inter quartiers, les 

camion de déneigement

accès centres de secours et hôpitaux, les accès écoles et établissements publics, les voies des TC et parcs en ouvrage, les voies commerciales et activité industrielle, les voies et ouvrages à risque

Niveau 2 : Réseau quartiers exposés (182 km) à une altitude > 600 m

Niveau 3 : voies intra-quartier (362 km)

La longueur totale de l'ensemble des circuits fait donc 773 km

 

déneigement

16 circuits piétonniers réalisés avec 16 micro tracteurs

435 d'agents dédiés au déneigement des routes et des trottoirs

 

Critères pour définir les 16 circuits piétons :

Permettre à tous les usagers de se déplacer 7 jours sur 7 en toute sécurité dans la ville de 6 h à 22 h en intervenant lorsque cela est nécessaire, et autant que possible, avant les circulations piétonnes importantes.

Ce dispositif d'astreinte intéresse la viabilité hivernale des parties piétonnes de la cité dont les trottoirs et les zones piétonnes mais aussi les parkings P+R ou liés aux activités de loisirs par le traçage d'itinéraires sécurisés correspondant à ceux empruntés par le plus grand nombre dans la vie courante.

 

Il convient aussi d'assurer une continuité d'itinéraire reliant les quais de Transports en commun, les passages piétons, les montées d'escaliers.

Identifier au mieux des itinéraires piétonniers (cheminements) continus et lisibles sur les axes de secteurs et de quartiers au plus proche des besoins.

- Les pôles générateurs de déplacements des piétons : les centres de vie et commerces, les groupes scolaires (73 primaires ou maternelles), les crèches (22), les bâtiments municipaux (mairies de proximité, gymnases) ou publics (Préfecture) , les hôpitaux et établissements de santé, les RPA (29).

- Origine des déplacements: les domiciles, les arrêts STAS, les zones de stationnement sur voirie et parcs en ouvrages

- Inventaire des itinéraires privilégiés (les plus utiles et structurants: le long des lignes de tramway, en direction des mairies (centrale ou de quartier) des grandes administrations, des salles de spectacles (G. Guichard, Zénith, Opéra, Fil, Palais des Congrès, ...) ,

- Intégrer les trottoirs des rues pentues, les ponts et les passerelles.

La longueur totale de l'ensemble des circuits des micro tracteurs est de 111 km. Le départ de chaque circuit se fait au plus près des opérations. Je précise que les circuits sont interconnectés entre eux.

Un cahier des charges de viabilité hivernale piétonne manuelle est en cours d'élaboration. Il comprendra les prestations pour dégager les équipements isolés, le tours des places ou des espaces verts, les 550 arrêts de TC, les 2 090 passages piétons protégés, les montées d'escaliers, les passages et « traboules ». La réalisation de toutes ces tâches sera regroupée quartiers par quartiers.

 

Articles Liés