Exposition : Berceau Miraculeux des Chasseurs Cueilleurs

Du 09-03-2017 au 30-09-2017

Je ne sais pas où est né le design, certainement pas à Saint-Étienne. Ni à Paris. Pas plus qu’à Londres, à Tokyo ou à New York. Je ne sais où mais je sais quand.
Anonymes 2017 Matériaux : bois, acier, Xantia, bâche, peinture, bande son chant nuptial. Cela se passait au début du néolithique lorsqu’un groupe d’hommes et de femmes s’organisait pour un mode de vie collectif. En cette période lointaine, quand se posait la question d’arbitrer les choix techniques de la communauté, alors, l’observation – attentive – des pratiques, la proposition – débattue – des solutions, et leur mise en forme – réversible – se réalisaient par ce qu’on dénommerait plus tard le design. Je ne sais pas ce que deviendra le design. Ce que je sais, c’est qu’il restera plus tard des objets « parfaits en leur temps » devenus épaves, devenus énigmes anthropologiques, souvenir probablement heureux d’un break rouge pour pic-nic en famille. Le berceau miraculeux des chasseurs-cueilleurs est un chant tribal à décrypter plus qu’un véhicule, une chambre nuptiale pour procréer un groupe d’enfants sauvages, un bricolage venu du néolithique pour constituer un groupuscule désirable, ici, aujourd’hui, en plein chaos.
bmcc
Langue(s) parlée(s)
  • Français
Période
  • Automne
  • Eté
  • Hiver
  • Printemps
Thème
  • Divers arts