Secteur centre-ville

Préfecture, Camélinat, Jacquard, Crêt-de-Roc, République, Hôtel de Ville, Marengo, Élisée Reclus, République, Peuple, Saint-Jacques, Colline des Pères, Badouillère, Chavanelle et Saint-Roch

 

Hier

Saint-Étienne trouve son origine dans l’implantation d’un château, installé sur le site de la vallée du Furan, sur l’actuelle rue du Mont d’Or. C’est à partir de la cité médiévale ainsi constituée, Place Boivin, rue de la Ville et place du Peuple, que la ville s'est développée, connaissant à partir du 16e siècle une forte activité industrielle. Cet essor industriel se renforce encore au 18e siècle, cette activité intense gagnant également les faubourgs.
Le centre-ville se restructure alors autour de la Grand’Rue et d’une trame en îlots (Dalgabio – 1792), permettant le développement de beaux immeubles de rapport, d’équipements publics et d’un habitat diversifié, apte à recevoir l’explosion dé- mographique de la ville, qui se prolongera jusque dans les années 70-80.  

 

La carte interactive des projets du secteur

Carte interactive projets du centre-ville

 

Aujourd'hui et demain

L’enjeu pour le centre-ville stéphanois consiste à poursuivre et accroître son attractivité dans toutes les dimensions relatives à la centralité : les commerces, les déplacements, les espaces publics, les usages et élargies à l’habitat et à la culture.

Développer des opérations immobilières qualitatives d'habitat et démolir le bâti dégradé / insalubre
Afin de renouveler l’attractivité du centre-ville, plusieurs dispositifs doivent être déployés comme le développement d’une offre répondant aux besoins d'aujourd'hui, une intervention forte sur l’habitat ancien, levier pour le développement de la promotion immobilière et l’aération du tissu urbain grâce à la démolition de friches et d’îlots vétustes.

Valoriser les grands équipements et développer le commerce et le tourisme
La ville de Saint-Étienne accompagne la mutation et la rénovation des équipements du centre-ville, afin de proposer à tous un centre agréable et facile à vivre, vecteur d’activités et de flux. Elle poursuit donc l’amélioration du fonctionnement du centre-ville avec la mise en place d’un stationnement facilité, une refonte du plan de circulation et des déplacements vélo et piétons, plus confortables et sécurisés. De plus, le déploiement du plan lumière sur les grands axes du centre-ville et ses immeubles remarquables permet de mettre en valeur le patrimoine stéphanois, comme le bourg médiéval et ses faubourgs, tout en améliorant son attractivité et le cadre de vie de tous les habitants.
Depuis 2014, un plan de démolition ambitieux a été déployé à l'échelle de la ville, notamment en hyper centre. Ces démolitions contribuent à aérer la ville et redorent son image, grâce à des aménagements de qualité ou via des terrains libérés. À ce jour, ce sont environ 10 hectares.

La Maison rouge  - nouveau lieu d'hébergement à Saint-Étienne
La Maison rouge

 

Actualités Liées

Articles Liés