Secteur Montreynaud / Technopôle

 Montreynaud, Molina, la Chèvre, la Bâtie, la Girardière, Saint Saens, les Castors, le Marais, Méons, Grangeneuve et Étivallière

 

Hier 

Autrefois la colline de Montreynaud avait principalement une vocation agricole et jusqu’au milieu du 20ème siècle les exploitations et les productions agricoles se multiplient. Parallèlement, à cette époque les jardins ouvriers apparaissent sur les pentes de la colline sous l’initiative du père Volpette, des jardins encore utilisés de nos jours.

Suite à l’explosion démographique et à l’essor industriel, la colline comme le secteur du Marais vont, dès 1960, connaître une urbanisation massive, modifi ant le paysage et les pratiques en vigueur jusqu’alors. L’urbanisation de type grands ensembles, et le développement du tissu économique va se poursuivre jusqu’à la fi n des années 90.

Situé sur un site collinaire remarquable, le secteur de Montreynaud bénéfi cie d’une vue panoramique exceptionnelle et d’un environnement paysager de qualité. Le quartier se décompose en plusieurs sous-secteurs : un urbanisme collectif, héritage des années 60/70 sur la partie haute et médiane, des secteurs pavillonnaires sur les coteaux et des immeubles de plus petites tailles mêlés à des pavillons sur la partie basse.

Le secteur du Marais, quand à lui, s’est développé avec un technopôle structuré, urbanisé dans les années 80/90.

 

La cartographie interactive des projets du secteur

Carte interactive secteur Montreynaud Technopole
 

 

Aujourd'hui et demain

Le renouveau urbain de Montreynaud en action 

La transformation urbaine de Montreynaud s’est d’ores et déjà traduite par une mutation d’envergure sur le haut du quartier, notamment par le biais des démolitions de différentes résidences (Tour plein Ciel, barre Debussy, Chabrier) et le réaménagement végétal de la Dalle du Forum. Dans le même temps, la création de la nouvelle centralité commerciale et le développement d’une offre immobilière économique tant privée que publique sur le secteur du Technopôle, sont venus parfaire cette transformation.

 

Poursuivre la rénovation urbaine du quartier auour de 3 axes 

La ville de Saint-Étienne, avec l’appui de l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine, souhaite poursuivre la dynamique engagée sur le haut du quartier pour garantir et consolider les acquis et tisser de nouveaux liens avec la Ville et la zone d’activités de Montreynaud.

- Requalifier massivement le secteur intermédiaire de Saint-Saëns
Pour lui redonner une attractivité et consolider les installations sportives déjà présentes, tout en améliorant significativement la qualité de vie.

- S’appuyer sur les qualités naturelles du quartier, entre ville et campagne, en déployant le Parc jusqu’aux différents sous-quartiers.
L’expérience menée sur la Dalle du Forum, métamorphosée par son aménagement paysager, conforte l’ambition de s’appuyer sur ce levier pour reconquérir le déficit d’image et de perception du quartier. Il s’agit de faire de la situation périurbaine du quartier, un atout, une opportunité pour affirmer une différence positive en créant un grand parc de qualité pour les habitants de Montreynaud.

- Revoir l’entrée de quartier sud,pour mieux le connecter avec la ville.
L’aménagement du quartier Molina a pour ambition d’affirmer le caractère résidentiel du secteur et de conforter les équipements publics présents en les rénovant (ex : l’école Molina).

 

Le Technopôle, une vitrine économique 

Le projet de 3e ligne de tramway dynamise cette importante zone d’emplois dans l’industrie, l’artisanat et les services. De nouvelles constructions y voient régulièrement le jour. Le soutien à ces projets, pour la plupart privés, est un fort enjeu pour la valorisation de cette entrée de ville.

Place du Forum à Montreynaud - Saint-Étienne
 

Avec la participation de l'Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine.

Actualités Liées

Articles Liés