Le conseil consultatif des résidents étrangers

Un nouvel outil destiné à renforcer la démocratie de proximité

 
Cosmopolite, Saint-Étienne l'est par nature. Cela fait plus de 150 ans que notre ville accueille des populations étrangères qui ont participé à son développement économique et nourri une grande mixité sociale et culturelle.
Parmi ces Stéphanois, certains n'ont pas la nationalité française. La Ville de Saint-Étienne souhaite leur donner la parole en créant une nouvelle instance participative.
 
 
 
Un collège de 40 résidents étrangers
 
Pour mettre en place ce premier conseil consultatif de résidents étrangers, la Ville recherche jusqu'à 40 ressortissants étrangers provenant de quatre grandes zones géographiques :
• l'Afrique avec l'Algérie, le Maroc, le Sénégal, le Congo, la République Centrafricaine et la Côte d'Ivoire, 
• les Amériques, avec le Brésil, la Colombie, la Bolivie et Cuba, 
• l'Asie avec les Philippines, le Vietnam et la Chine, 
• l'Océanie avec l'Australie,
• l'Europe (hors Union européenne) avec l'Ukraine, le Kosovo et la Turquie.
 
Chaque zone sera représentée équitablement à travers ce collège qui pourra être composé d'étudiants, d'actifs ou non ou encore de retraités. Des groupes de travail seront formés en fonction des sujets que le conseil souhaite aborder, en plus d'une session plénière, une fois par an. Ce nouveau lieu d'échanges et de propositions s'intéressera au bien-être collectif, au-delà des intérêts particuliers, et a vocation à enrichir la réflexion menée par l'équipe municipale dans tous les domaines.
 
Le contingent du continent africain est complet, maisil reste néanmoins des sièges pour les Amériques, l'Europe (hors union Européenne), l'Asie et l'Océanie.
 
 
Construire la ville ensemble : une première rencontre du CCRÉ pleine d'enthousiasme
 
Le 4 juillet 2018, le Conseil consultatif des résidents étrangers (CCRÉ) s'est réuni pour la première fois. Gaël Perdriau, Maire de Saint-Etienne, Gilles Artigues, Premier adjoint et Paul Corrieras, adjoint en charge de la proximité et de la démocratie locale étaient présents pour les accueillir. Chaque membre de cette nouvelle instance participative a pu se présenter, exposer ses attentes et parler de ses liens avec Saint-Etienne. Les échanges se sont poursuivis de manière plus informelle autour d'un verre de l'amitié.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
La démocration participative renforcée

Cette nouvelle instance vient compléter un panel composé de 5 autres conseils consultatifs, mis en place par la Ville  :
- celui de la jeunesse,
- du commerce,
- des arts et de la culture,
- de la vie associative,
- celui des seniors.

La démocratie participative se vit aussi à travers le conseil municipal des enfants ou encore les 22 conseils de quartiers répartis dans toute la ville. 

 

 

Documents

Articles Liés