Qualité de l'air intérieur

Pollution de l'air intérieur

L'air que nous respirons à l'intérieur des locaux ou appartements n'est pas toujours de bonne qualité. En effet, les sources de pollution sont nombreuses : tabagisme, moisissures, matériaux de construction, meubles, acariens, produits d'entretien, peintures... C'est ce que l'on appelle la pollutiion de l'air intérieur.

Si votre logement n'est pas suffisamment aéré, les polluants s'accumulent, en particulier l'hiver, lorsque l'on ouvre moins les fenêtres. Cette pollution peut avoir des effets sur la santé : allergies, irritations des voies respiratoires, maux de tête voire intoxications. Réduire les risques pour la santé est possible.

Un danger particulier : le monoxyde de carbone est responsable de 6.000 intoxications par an en France et de 300 décès. Des règles de sécurité sont à respecter.

Parmi les actions proposées lors du Grenelle de l'environnement, il a été décidé d'encourager le développement du métier de conseillers en environnement intérieur ou conseiller habitat-santé. Ces conseillers sont chargés d'identifier les différentes sources d'allergènes et de polluants au domicile de personnes souffrant de maladies respiratoires ou allergiques liées à l'air intérieur.

La Direction Santé Publique s'est dotée des services d'un Conseiller en Environnement Intérieur au sein de son unité Santé-Environnement. Il est chargé d'effectuer, sur prescription médicale, un diagnostic au domicile du patient, en lien avec un médecin-allergologue.

Documents

Articles Liés