Qualité de l'air extérieur

Informations et recommandations 

En période de pics de pollution, le ministère des affaires sociales et de la santé rappelle les recommandations sanitaires, notamment pour les populations vulnérables.

Populations vulnérables et leur entourage (aidants)

Femmes enceintes, nourrissons et enfants de moins de 5 ans, personnes de plus de 65 ans, sujets asthmatiques, souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires.

  • Evitez les activités physiques et sportives intenses, en plein air ou à l’intérieur.
  • En cas de gêne respiratoire ou cardiaque inhabituelle, consultez votre médecin ou pharmacien.
  • Prenez conseil auprès de votre médecin pour savoir si votre traitement doit être adapté.
  • Si vous sentez que vos symptômes sont moins gênants quand vous restez à l’intérieur, privilégiez des sorties plus brèves que d’habitude.
  • Evitez de sortir en début de matinée et en fin de journée et aux abords des grands axes routiers. Reportez les activités qui demandent le plus d’effort.

Messages spécifiques en cas d’épisode de pollution à l’ozone : « Les activités intérieures peu intenses peuvent être maintenues. Evitez de sortir en début d’après-midi entre 12 h et 16 h. » 

Population générale

Réduisez et reportez les activités physiques et sportives intenses, en plein air ou en intérieur jusqu’à la fin de l’épisode si des symptômes sont ressentis (fatigue inhabituelle, mal de gorge, nez bouché, toux, essoufflement, sifflements, palpitations), et prenez conseil auprès de votre médecin.

Conseils citoyens

  • Les conditions météo printanières incitent au jardinage. Dans cet période de pollution atmophérique, nous vous recommandons d'apporter vos déchets verts dans les dechetteries proches de chez vous plutôt que de les brûler.
  • Réduisez votre vitesse de 20 km/h sur tous les axes routiers où la vitesse habituelle est supérieure à 70 km/h.

Plus d'information sur :

Pollens et allergies

Saint-Etienne fait partie des 46 sites français du Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) équipés d’un capteur de pollens, celui-ci est situé sur le toit de l'ARS dans le quartier de Centre II. Son fonctionnement est géré par un groupe de médecins allergologues de Saint Etienne (Club Pollen).
Il est constitué d’une girouette aspirante (10 l/min, soit l’équivalent d’une respiration humaine). Les grains de pollen contenus dans l’air ainsi aspirés, sont compactés sur une bande tournant devant la buse d’aspiration. La bande est changée une fois par semaine et lue par une technicienne spécialisée : la nature des pollens présents et leur nombre sont ainsi déterminés. 

Des clefs pour mieux comprendre les impacts de la pollution atmosphérique urbaine sur la santé en Europe : Résumé des résultats du projet Aphekom 2008-2011.

Vous pouvez consulter cette étude sur le site internet de l'Institut de Veille Sanitaire (I.N.V.S.) à l'adresse suivante : http://www.invs.sante.fr ou sur le site du projet Aphekom : http://www.aphekom.org

 

 

 

 

 

Articles Liés