Les risques d'inondation à Saint-Étienne


Qu'est-ce qu'une inondation ?

C'est la montée des eaux, plus ou moins rapide, dans une zone habituellement hors d'eau. Elle est liée soit au débordement d'un cours d'eau en crue, soit au ruissellement des eaux de pluie.

Quels risques à Saint-Étienne ?

Les principaux cours d'eau à Saint-Étienne

  • Le Furan traverse Saint-Étienne du sud au nord. Il est couvert sur 7 kilomètres. Alimenté par de nombreux affluents, il se jette dans la Loire à Andrézieux-Bouthéon.
  • Le Janon s'écoule à Terrenoire et rejoint le Gier à Saint-Chamond.
  • La Loire alimente le lac artificiel de Grangent à Saint-Victor-sur-Loire.

Les causes d'inondation


Les inondations, qu'elles soient causées par la crue d'une rivière ou le ruissellement urbain, surviennent après des précipitations intenses et localisées, qui peuvent être des orages violents ou des pluies d'origine méditerranéenne, dites "cévenoles".

  • Le ruissellement pluvial urbain

Le ruissellement des eaux de pluie est la conséquence de l'imperméabilisation des sols en milieu urbain.
Quand des précipitations intenses s'abattent sur Saint-Étienne, l'eau ruisselle le long des pentes, inondant les points les plus bas. Le ruissellement occasionne souvent la saturation et le débordement des réseaux d'évacuation des eaux. On observe alors dans les rues des écoulements rapides.
Les zones fréquemment inondées par le ruissellement sont la rue de La Talaudière à Méons, le Boulevard Jules Janin, le cours Fauriel ou encore l'A72 au niveau de Montreynaud.

  • La crue torrentielle

Une crue torrentielle est une montée des eaux très rapide qui peut provoquer le débordement du cours d'eau. Le Furan et le Janon sont sujets à ce type de crues.
Lors d'une crue torrentielle du Furan, les zones qui peuvent être inondées par débordement direct sont la vallée de Rochetaillée, les quartiers de la Rivière et de Valbenoite. Des inondations par débordement indirect peuvent touchées l'axe de la Grand Rue entre Centre Deux et la Terrasse, avec notamment les places du Peuple, de l'Hôtel-de-Ville et Jean Jaurès. Les affluents du Furan (Isérable, Chavanelet, etc.) peuvent également déborder.

Une crue torrentielle du Janon provoquerait des inondations à Terrenoire, notamment au niveau de l'avenue du Pilat.
Une crue de la Loire peut provoquer des inondations à Saint-Victor-sur-Loire. La base nautique et le port  peuvent être inondés, mais la montée des eaux au niveau de la retenue du barrage serait beaucoup plus lente que dans le cas d'une crue torrentielle.

Visualisez les zones inondables et les actions et moyens de prévention

Cartographie en mode plein écran

Qu'est-ce qu'une crue centenale ?

Le terme de crue centennale est utilisé pour désigner la probabilité d'occurence d'une crue d'une certaine ampleur.  Contrairement à ce que l'on pourrait penser, une crue centennale n'arrive pas une fois par siècle, mais a une chance sur cent de se produire chaque année.
La crue centennale est la crue de référence qui a servit à l'élaboration du Plan de Prévention des Risques Naturels Prévisibles d'Inondation du Furan et de ses affluents.

Les actions et moyens de prévention

L’information et la sensibilisation


Pour développer une culture du risque inondation, la Direction Police et Sécurité Civile Municipales de la Ville de Saint-Étienne, en collaboration avec le Service Départemental d'Incendie et de Secours de la Loire et Saint-Étienne Métropole, mène des actions de sensibilisation des collégiens. Ces interventions permettent aux élèves du collège Notre Dame de Valbenoite, voisins du Furan, de comprendre les risques liés à la proximité du cours d'eau et les comportements à adopter.
Voir la vidéo "Sensibilisation au risque inondation"

Les moyens de prévision, de surveillance et d’alerte


La vigilance météorologique de Météo-France permet d'informer la population et les pouvoirs publics en cas de phénomènes météorologiques dangereux.
Un système d’alerte aux crues a été mis en place par Saint-Étienne Métropole sur le Furan, le Gier et l'Ondaine. Ce dispositif, baptisé SAPHYRAS (Système d’Alerte et de Prévision HYdrométéorologique et Radar pour l’Agglomération Stéphanoise), surveille en permanence les cours d'eau. Le système alerte automatiquement le maire de la commune concernée par un risque de crue, afin que ce dernier alerte sa population.

La maîtrise de l'urbanisation


Le développement urbain et l’implantation des activités économiques en zone inondable sont les principaux facteurs aggravants des inondations. La gestion de l’urbanisme (par l’interdiction ou la limitation de l’urbanisation) est assurée par un outil réglementaire : le Plan de Prévention des Risques Naturels Prévisibles d’Inondation (PPRNPI). Le PPRNPI du Furan est annexé au Plan Local d’Urbanisme (PLU) de la Ville de Saint-Étienne. Le PPRNPI du Gier, qui concerne Terrenoire, a été prescrit et est en cours d'instruction.

Qu'est-ce qu'un Plan de Prévention des Risques ?

Un plan de prévention des risques (PPR) est un outil de gestion des risques institué par la loi " Barnier " du 2 février 1995, afin de maîtriser l'aménagement du territoire, en évitant d'augmenter les enjeux dans les zones à risque et en diminuant la vulnérabilité des zones déjà urbanisées. Les PPR sont décidés par les préfets et réalisés par les services déconcentrés de l'État. Ils délimitent les zones du territoire exposées aux risques et prévoient les mesures de prévention, de protection et de sauvegarde à mettre en oeuvre par les propriétaires, les aménageurs, les collectivités locales ou les établissements publics. Après approbation, les PPR valent servitude d'utilité publique et sont annexés au plan local d'urbanisme.
Un PPR peut porter sur les risques naturels prévisibles tels que les inondations (PPRNPI), les mouvements de terrain, les avalanches, les feux de forêts, ... ou sur un risque technologique (PPRT).

Les aménagements


En 2009, la Ville de Saint-Etienne a aménagé un piège à embâcles sur le Furan en amont de la zone urbanisée. Cet ouvrage de protection, en bloquant les arbres et autres objets flottants, évite l'encombrement du lit en cas de crue et la formation d'un barrage naturel, appelé embâcle.
De plus, la municipalité a redimensionné le pont des Mouliniers à Valbenoite pour l'adapter aux débits du Furan en période de crue.

La cellule Rivières de Saint-Étienne Métropole assure les travaux d'entretien des cours d’eau (entretien de la végétation, abattage d'arbres), de restauration des berges (découverture des cours d'eau, technique végétale de protection des berges) et de réduction de la vulnérabilité (acquisition de terrains en zone inondable, déconstruction de bâtiments vulnérables).

Des bassins d'orage ont été aménagés par la Ville de Saint-Étienne et Saint-Étienne Métropole sur certains points sensibles de la commune. Ils permettent de retenir les eaux pluviales lors de fortes précipitations en stockant temporairement le volume d'eau généré par le ruissellement. Ils réduisent les débits à l'aval pour les rendre compatibles avec la capacité du réseau.

Le barrage du Gouffre d'Enfer est maintenu en permanence à son niveau le plus bas pour assurer un rôle de retardateur de crues sur le Furan. Son propriétaire, la Direction Départementale des Territoires de la Loire, a rénové le mur de retenue en 2009.

Articles Liés