Les Stéphanois face aux risques majeurs

La protection des populations est assurée par les pouvoirs publics mais la sécurité civile est l'affaire de tous.
Soyez acteur de la prévention des risques majeurs et adoptez une démarche citoyenne pour le bien de tous.

«Toute personne concourt par son comportement à la sécurité civile. En fonction des situations auxquelles elle est confrontée et dans la mesure de ses possibilités, elle veille à prévenir les services de secours et à prendre les premières dispositions nécessaires».
Article L721-1 du Code de la sécurité intérieure.

Informez-vous!

Vous devez vous tenir informés des risques présents à Saint-Étienne et plus particulièrement aux environs de votre habitation ou de votre activité. Pour cela vous pouvez consulter les cartographies sur les risques d'inondation et de transport de matières dangereuses mais également les documents réglementaires librement consultables en Mairie ou en Préfecture.

Cliquez ici pour visualiser la carte du risque inondation en pleine page

Cliquez ici pour visualiser la carte du risque Transport de Matières Dangereuses en pleine page

L'information de l'acquéreur locataire (IAL)

Vous devez informer l'acquéreur ou le locataire sur les risques identifiés en cas de vente ou de location de votre bien immobilier.
En effet, tout acquéreur ou locataire d’un bien immobilier (bâti ou non bâti) situé dans le périmètre d’un plan de prévention des risques (prescrit ou approuvé) ou en zone d'aléa sismique faible doit en être informé. Le vendeur ou le bailleur a également obligation d'informer des servitudes qui s’imposent au bien et s'il a connu des sinistres antérieurs indemnisés au titre d'une catastrophe naturelle. L'acquéreur ou le locataire peut ainsi prendre des mesures pour sauvegarder son bien et sa propre sécurité.
Pour en savoir plus consultez l'IAL sur le site de la Direction Départementale du Territoire de la Loire

Connaître ses obligations

Si vous êtes situé dans une zone à risque, vous êtes susceptibles de devoir respecter certaines règles d’urbanisme, d'adopter des mesures constructives particulières ou des techniques de protection.
Pour en savoir plus consultez le Plan Local d'Urbanisme et les règlements des Plan de Prévention des Risques

Préparez-vous !

Que faut-il préparer en cas de pré-alerte ?

Pour ne pas être pris au dépourvu au moment d’un éventuel ordre d’évacuation des autorités, veuillez préparer lors de la pré-alerte, dans un sac facilement transportable, les éléments suivants :

  • Matériels de base : Radio portable, lampe de poche, ouvre boite, couteau suisse
  • Papiers administratifs : Carte d’identité ou de séjour, passeport, livret de famille… (ou au moins photocopie lisible des documents), papiers importants (assurances), cartes de crédit, carte vitale, une petite somme d’argent en espèce pour faire face aux premiers besoins
  • Vêtements : Chaussures de marche, vêtements chauds et vêtements de rechange, vêtements imperméables, un ou deux petits jouets préférés de vos enfants, couvertures ou sacs de couchage
  • Hygiène : Copie des ordonnances médicales ainsi que médicaments en cours pour au moins une semaine, trousse de secours, nécessaire de toilette (hygiène générale et hygiène intime)
  • Denrées : 2 ou 3 bouteilles d’eau d’au moins 1,5 litre, des aliments énergétiques n’ayant pas besoin d’être cuits

Quels comportements adopter ?

Si vous êtes évacués, gardez votre calme.
Lorsque votre famille est en sûreté, vérifiez si vos voisins ont besoin d’aide (personnes isolées ou handicapées).
Faites confiance aux services de secours et respectez leurs consignes.
Pensez à protéger votre vie avant vos biens.
Vous pouvez sortir en fin d'alerte ou sur ordre d'évacuation des autorités.

En toute situation, appliquez ces consignes de bon sens

Dès que vous entendez le signal d'alerte, mettez-vous en sécurité :

  • Si possible à l'abri dans un bâtiment, sinon éloignez-vous de la zone sinistrée sans vous mettre en danger
  • Ne téléphonez pas afin de libérer les lignes pour les secours.
  • N'allez pas chercher vos enfants à l'école
  • Vous pouvez sortir en fin d'alerte ou sur ordre d'évacuation des autorités

Comment donner l'alerte ?

C’est un devoir moral et civique d’alerter les autorités et les services publics en cas d’accident ou de catastrophe en appelant les numéros d’urgence :
15 : le SAMU
17 : la police ou la gendarmerie
18 : les sapeurs-pompiers
112 : le numéro d’urgence européen valable dans toute l’Union Européenne
Comment alerter les secours ?

Documents

Articles Liés